Les vendanges pas à pas

Publié le par Champagne Vuille de La Sagne

Vignes
.
Nous voici à la veille des vendanges, à la mi-septembre. Le feuillage des vignes nous offre un beau spectacle de couleur en commençant à perdre le vert foncé qu’il avait durant l’été.
Le raisin est mûr, il a atteint un équilibre sucre/acidité optimum... Les vendangeurs sont prêts, les caisses pour recueillir les précieuses grappes aussi... C’est parti pour 4 jours de dur labeur !  
.


Cueillette
.
Comme partout en Champagne, les vendanges sont font manuellement afin de récolter un raisin entier et afin de sélectionner dès la parcelle les plus belles grappes, bien mûres, et non atteintes par la pourriture. Le vendangeur cueille la grappe, la dispose dans son panier qui sera ensuite vidé dans une plus grande caisse plastique apte à être sortie de la vigne
.

 
 

Débardage
  .
Les caisses remplies sont débardées à l’aide du tracteur enjambeur qui les emmène ensuite au bout des rangs de vigne pour qu'elles soient empilées sur la remorque.  
.
 

Le tracteur peut ensuite retourner vers le village, quelques kilomètres plus bas dans la vallée. La faible capacité des caisses (50 kilos) permet aux raisins d’arriver au pressoir sans être écrasés lors du transport.  
 


Arrivée au pressoir
  .
A leur arrivée au pressoir, les caisses sont déchargées et pesées. 4000 kilos précisement de raisins seront introduits dans le pressoir.  
.
 


Chargement pressoir
  .
Le chargement de notre pressoir traditionnel se fait à la main, caisse par caisse.
.

 
 
 
 

Pressoir
  .
Une fois les 4000 kilos chargés, on abaisse les portes et on commence à presser.
Tout l’art du pressurage champenois peut se résumer à 5 grands principes scrupuleusement respectés :
-          un pressurage juste après la cueillette,
-          un pressurage de grappes entières
-          un faible rendement d’extraction (25,5 hL pour 4000 kilos de raisins)
-          un fractionnement des jus à la sortie du pressoir pour obtenir deux qualités de jus (la « cuvée » et la « taille »)
-          et enfin une conduite douce et progressive du pressurage pour n'extraire que le jus contenu dans la pulpe et non des composés issus des pellicules des raisins.
.
 
 
 


Retrousse
 .
Les raisins ont besoin d’être retournés de temps en temps et remis vers le centre de pressoir pour être correctement écrasés : les pressureurs doivent donc effectuer une « retrousse », opération qui consiste à ouvrir le pressoir pour remmettre à la fourche les raisins vers le centre avant de recommencer à presser.
.
 
 


Cuverie
 .
Le jus récolté sous le pressoir est envoyé par une pompe vers les cuves de stockage situées dans un bâtiment annexe. La « cuvée », première fraction de jus sortie du pressoir et de meilleure qualité, est séparée de la « taille ». Etant donné la petite taille de notre cuverie, nous n'élaborons pas directement notre Champagne, nous envoyons en fait par camion notre jus à une Maison de Champagne qui nous fera les premières opérations de champagnisation. Nous ne récupérerons notre jus qu'une fois les fermentations achevées et nous ferons ensuite nous mêmes le dégorgement et l'habillage de nos bouteilles (voir la rubrique du blog intitulée "Elaboration de notre Champagne" dans la colonne de gauche).
.

 
 

Lavage caisses
 .
Mais revenons à nos vendanges. Pendant que le jus est dirigé vers la cuverie, les caisses, dès qu’elles ont été vidées dans le pressoir, sont passées dans une machine qui va les laver. Les caisses propres sont ainsi rechargées sur la benne pour repartir à la vigne.
.
 
 


Vendanges - Champagne Vuille de La Sagne
 .
Ainsi se déroulent les vendanges pour le Champagne Vuille de La Sagne... Venez également voir nos vidéos sur les vendanges... Ormis le travail continuel que nécessite la vigne, ces quelques jours de dur labeur qui vous ont été présentés ici sont l’étape ultime avant de pouvoir ensuite assister dans les caves à la transformation du jus en ce fameux breuvage au combien apprécié qu’est le Champagne !...
 

.
 

RETOUR EN HAUT DE PAGE

Publié dans Les vendanges

Commenter cet article